ODCF-Wayne Dalton à Reims:
Le Tribunal Administratif refuse d'avaliser le Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE)


  11 Février 2014





Le 22 janvier, les ex-salariés d’ODCF-Wayne Dalton, l’entreprise de fabrication de portes de garages basée à Reims et liquidée le 1er octobre 2013, avaient contesté l’homologation par l’État du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) le 16 octobre dernier.

Ce matin le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne vient de leur donner raison "en annulant le PSE", se félicite leur avocat Me Philippe Brun. Les salariés estiment que ce plan n’est pas à la hauteur des moyens du groupe.

Le plan social est donc nul

Pour autant, cette entreprise de portes de garage se trouvant en liquidation judiciaire, les salariés ne retrouveront pas leur emploi.

"Tout va se jouer sur le niveau d'indemnisation" déclare leur avocat maître Philippe Brun.


LIEN UTILE : LE PSE expliqué aux représentants du personnel


Cabinet JANVIER & ASSOCIES









expert comptable CE

À la Une

> Plaquette - Nos Services